les lauréats

Palmarès national

catégorie Création

catégorie Emergence

Palmarès régional

catégorie Création

catégorie Emergence

je recherche un lauréat

Bouton inscription en ligne - prochaine édition à partir du 2 janvier

Pour contacter les lauréats :

joindre l'équipe organisatrice (BGE)

du concours au 01 43 20 54 87

nous contacter

Lien "Je suis candidat"Lien "Je suis partenaire"Lien "Je suis journaliste"Lien "J'accompagne un créateur"

LAUREAT REGIONAL
TALENTS DES CITES 2009

image du mot "émergence" dans une police manuscrite"
photo de La Case africaine

La Case africaine

Créateur(s) : David BETOUBAM

Projet suivi par BGE

Région Paris-Ile-de-France | Savigny-le-Temple

Activité | Restauration rapide africaine

 

Le projet

 

David BETOUBAM, 22 ans, avec un BTS commercial, est prédisposé à travailler dans le monde culinaire : sa mère lui a communiqué sa passion pour la cuisine. Il décide, avec deux amis de son quartier - Timera MASSAMBA (24 ans) et Anthony VERNIER (23 ans) - d’ouvrir un lieu convivial de restauration rapide africaine : « La Case africaine » qui permettra d’en découvrir les saveurs et coutumes. Les plats seront des spécialités africaines à base de riz, de légumes exotiques, d’épices… des salades à composer selon ses envies.
Ils veulent également initier leurs futurs clients à la culture africaine, aux vertus thérapeutiques des aliments proposés, aux traditions culinaires… Ils s’installeront à Sénart dont ils sont originaires et où il n’y a aucune concurrence.
Ils ont déjà gagné le prix « Graine d’idée » dans le cadre du concours de créateurs d’activités de la Ville de Vaulx-en-Velin, et le prix « Coup de cœur 2008 du jury » dans le cadre du concours de la Créativité organisé par La Maison de l’emploi et de la formation de Sénart. Ces prix ont conforté la crédibilité de leur projet. Ils sont accompagnés dans leur démarche par la Boutique de Gestion de Noisiel. Le maire de Savigny-le-Temple les soutient dans la recherche de leur local. Ils ont besoin également de financements et espèrent ouvrir La Case africaine en septembre prochain.
Ils veulent montrer aux jeunes de leur quartier que l’« on peut réussir son rêve si on le veut ».

pointillés

retour