les lauréats

Palmarès national

catégorie Création

catégorie Emergence

Palmarès régional

catégorie Création

catégorie Emergence

je recherche un lauréat

Bouton inscription en ligne - prochaine édition à partir du 2 janvier

Pour contacter les lauréats :

joindre l'équipe organisatrice (BGE)

du concours au 01 43 20 54 87

nous contacter

Lien "Je suis candidat"Lien "Je suis partenaire"Lien "Je suis journaliste"Lien "J'accompagne un créateur"

LAUREAT REGIONAL
TALENTS DES CITES 2010

image du mot "création" dans une police manuscrite"
photo de FACADES BISONTINES

FACADES BISONTINES (SARL)

Créateur(s) : Dejan BARISIC

Parrainé par l'Acsé

Projet suivi par BGE Franche-Comté

Région Franche-Comté | BESANÇON

Emplois créés : 2

Activité | Ravalement de façades

WEB / WWW.FACADES-BISONTINES.COM

 

Le projet

 

En 2008, Nikica BARISIC (53 ans) et Dejan BARISIC (26 ans) ont créé FACADES BISONTINES, une entreprise spécialisée dans le ravalement de façades : rénovation d'anciennes façades, lavage de façades, enduits projetés, peintures, isolation thermique par l'extérieur…
Les deux associés, père et fils, ont des compétences et des savoir-faire complémentaires : Nikica BARISIC avec une expérience dans ce domaine d'activité de près de 15 ans, et Dejan BARISIC avec un brevet de technicien-commercial en informatique par alternance.
Après 2 ans d’activité, FACADES BISONTINES commence à être connue et gagne quelques parts de marché. La prospection commerciale et la communication sont toujours nécessaires pour développer la clientèle essentiellement basée sur le Doubs, composée à 70% de professionnels (agences immobilières, constructeurs, architectes…), 5% de collectivités locales et 25% de particuliers.
FACADES BISONTINES embauche régulièrement des jeunes du quartier Planoise où l’entreprise est installée – le quartier d’origine des BARISIC - en lien avec l’agence d’intérim et le Pôle emploi. Deux emplois supplémentaires sont prévus en 2011.
Dejan BARISIC a tenu à « embaucher des habitants du quartier pour leur redonner confiance professionnellement ». Il veut « transmettre aux jeunes souvent en manque de repère son exemple de réussite et d'intégration économique ».

pointillés

retour