les lauréats

Palmarès national

catégorie Création

catégorie Emergence

Palmarès régional

catégorie Création

catégorie Emergence

je recherche un lauréat

Bouton inscription en ligne - prochaine édition à partir du 2 janvier

Pour contacter les lauréats :

joindre l'équipe organisatrice (BGE)

du concours au 01 43 20 54 87

nous contacter

Lien "Je suis candidat"Lien "Je suis partenaire"Lien "Je suis journaliste"Lien "J'accompagne un créateur"

LAUREAT REGIONAL
TALENTS DES CITES 2003

image du mot "création" dans une police manuscrite"

CYBER MEDIAIRE (Entreprise individuelle)

Créateur(s) : Karima MEDIAIRE

Projet suivi par l'Adie

Région Franche-Comté | BESANCON

Emplois créés : 1

Activité | Téléboutique

 

Le projet

 

Originaire d’Algérie, Karima vit depuis longtemps en France. Titulaire d’un bac scientifique, elle effectue un stage de vente de 3 mois puis enchaîne différentes missions dans des entreprises de télémarketing. Elle est finalement embauchée chez Orange dans les services techniques. Le travail lui plaît, elle y restera 18 mois ; mais il lui manque quelque chose. Karima a envie de devenir entrepreneur. Et elle a bien une petite idée…

Le quartier de Planoise, à Besançon, est majoritairement habité par une population issue de l’immigration. Venus des pays du Maghreb, de Turquie, de Bosnie et de Serbie etc… ces personnes souffrent du manque de contacts, de liens avec leur pays natal et leur famille et de la pratique de leur langue.
C’est de ce constat qu’est né le projet de Karima.

Se référant à son expérience dans la téléphonie, son objectif est clair : proposer un service de téléphone international le moins cher possible en sélectionnant bien les opérateurs. Disposant d’un apport personnel, elle prend contact avec l’ADIE qui l’encourage pendant une année avant l’ouverte et qui l’accompagne encore.

Depuis avril dernier, Karima a ouvert sa boutique dans laquelle elle met à disposition cinq cabines téléphoniques et 3 postes Internet. Ce service, plus particulièrement destiné aux jeunes et surtout aux étudiants pour leurs recherches, leur évite de « remonter » sur Besançon ; Karima pratique des tarifs nettement plus compétitifs que les cyber cafés de la ville.

Le local est ouvert de 10 heures à 22 heures, 7 jours sur 7. Prestataire de services, elle en assure seule la permanence et assume parfaitement cette contrainte comme un service rendu. Comme son travail lui plaît, Karima ne compte pas ses heures.
Cela a créé une petite animation dans le quartier et les dimanches ne sont plus morts.

Elle espère prochainement embaucher un salarié et améliorer le service Internet avec 2 postes supplémentaires. « C’est dur de créer une entreprise, on fait beaucoup de sacrifices. Mais lorsqu’on voit les résultats, c’est encourageant ».

La reconnaissance apportée par Talents des Cités la stimule. « Mon rôle d’ambassadrice de la réussite sera de répéter aux jeunes qu’il ne faut pas rester les bras croisés ; il faut tra-va-iller, savoir s’entourer et être persévérant »

pointillés

retour