les lauréats

Palmarès national

catégorie Création

catégorie Emergence

Palmarès régional

catégorie Création

catégorie Emergence

je recherche un lauréat

Bouton inscription en ligne - prochaine édition à partir du 2 janvier

Pour contacter les lauréats :

joindre l'équipe organisatrice (BGE)

du concours au 01 43 20 54 87

nous contacter

Lien "Je suis candidat"Lien "Je suis partenaire"Lien "Je suis journaliste"Lien "J'accompagne un créateur"

LAUREAT REGIONAL
TALENTS DES CITES 2003

image du mot "création" dans une police manuscrite"
photo de Brahim AIT AMAR

Brahim AIT AMAR (Entreprise individuelle)

Créateur(s) : Brahim AIT AMAR

Projet suivi par BGE Hauts de France

Région Nord-Pas-de-Calais | MAUBEUGE

Emplois créés : 1

Activité | Epicerie générale et restauration rapide

 

Le projet

 

Brahim est arrivé à l’âge de 5 ans dans le quartier de Sous-le-Bois. Il ne conçoit pas de vivre ailleurs, même si cela n’a pas toujours été facile. Après avoir travaillé durant 2 ans dans une usine d’automobiles, Brahim est licencié et se retrouve au chômage. L’exemple de ses cousins commerçants lui donne l’idée de monter une épicerie dans son quartier. Son projet prend forme et 6 mois plus tard, il ouvre les portes de son magasin.

Food Store Story

En se retrouvant au chômage, Brahim ne s’est pas laissé abattre. Très vite, il réalise que c’est l’occasion pour lui de démarrer une nouvelle vie et de se donner une chance : « A l’usine, je savais déjà qu’il fallait que je trouve ma voie, je savais que j’allais partir. Je devais définir mon projet. ». Il trouve un local grâce à son frère et décide de monter une épicerie. Il se tourne vers la Boutique de Gestion ESPACE pour l’aider dans sa tâche. Seule épicerie générale de proximité, la boutique de Brahim attire les clients. Et comme « il connaît tout le monde et que tout le monde le connaît », il n’a pas de difficulté à fidéliser sa clientèle.

Son épicerie fonctionne si bien qu’il a pu ouvrir juste à côté une friterie. « Tout va pour le mieux », nous confie-t-il, « je suis serein ». Être son propre patron lui convient à merveille. Et comme tout entrepreneur qui se respecte, Brahim a plein de projets. Il souhaite ouvrir une boulangerie, devenir grossiste en produits de friterie. Il provoque un réel regain d’activité économique dans le quartier.
L’ambition et la réussite de Brahim lui ont permis d’aider son entourage. Aujourd’hui, il emploie trois personnes. S’il ouvre la boulangerie, il la confiera à son jeune frère. « Je fais du social.

À certains moments, je ne suis plus un vendeur, je suis un éducateur. Des gens, des parents viennent me voir pour me demander des conseils. Un ami, en voyant mon parcours, s’est lancé dans les marchés. Je l’ai envoyé chez ESPACE pour qu’ils l’accompagnent dans son projet. Si quelqu’un vient, je l’aide. »
Quand on lui demande comment il s’en est si bien sorti, Brahim répond modestement que « c’est surtout de la chance, même s’il faut s’investir beaucoup ». Et c’est peu dire. Son magasin est ouvert de 8 heures à 23 heures toute l’année. Son credo : « se lever tôt et travailler. » Pas étonnant que le quartier admire cet enfant de la cité : « Les gens chez moi sont contents, mon père est fier. »
En parlant du prix « Talents des Cités », Brahim explique que c’est pour lui « un signe que ça marche. Je suis très content. C’est comme obtenir un diplôme ».

pointillés

retour