les lauréats

Palmarès national

catégorie Création

catégorie Emergence

Palmarès régional

catégorie Création

catégorie Emergence

je recherche un lauréat

Bouton inscription en ligne - prochaine édition à partir du 2 janvier

Pour contacter les lauréats :

joindre l'équipe organisatrice (BGE)

du concours au 01 43 20 54 87

nous contacter

Lien "Je suis candidat"Lien "Je suis partenaire"Lien "Je suis journaliste"Lien "J'accompagne un créateur"

LAUREAT REGIONAL
TALENTS DES CITES 2003

image du mot "création" dans une police manuscrite"

Souleymane DIAMANKA (Association loi 1901)

Créateur(s) : Souleymane DIAMANKA

Région Paris-Ile-de-France | PARIS

Emplois créés : 1

Activité |

WEB / WWW.LEMEILLEURAMIDESMOTS.COM

 

Le projet

 

Arrivé en France à l’âge de 2 ans, Souleymane, originaire du Sénégal, a grandi dans le quartier « Les Aubiers », près de Bordeaux. À 9 ans, Souleymane a « la » révélation. Il aime écrire.
« C’est M. Boudou, mon instituteur en CE2, écrivain lui-même, qui m’a transmis sa passion. »
Souleymane est devenu auteur de poésie urbaine. Très attaché à sa ville, il s’investit depuis des années, par le biais d’associations, auprès des jeunes des quartiers sensibles.

Souleymane aime écrire. Pour faire travailler son imagination et jouer avec les mots : « c’est ma façon de laisser des traces ». Et il partage, depuis l’enfance, sa passion. Il faisait lire ses poèmes à sa sœur aînée et à ses parents. Il en a même conservé quelques-uns.
Poursuivant le même besoin d’échange et de partage, il anime des ateliers d’écriture pour aider les jeunes en difficulté à traduire leurs sentiments.

Un jour, Souleymane rencontre le Hip Hop et découvre la possibilité de chanter ses mots. Il suit cette voie pendant une dizaine d’années. Il crée son groupe Djangu Gandhal (« en quête de connaissance », en Peul*). Dès 1994, il sait que son métier reposera sur le mélange mots-musique. Le groupe passe en « vedette américaine » à Paris et en province : lors des concerts de NTM et des Nubians notamment. Pour elles, il écrit la chanson titre de leur premier album « Princesse Nubienne » et « Que le mot soit perle » pour leur dernier CD. Il signe un contrat avec Universal en 1999.

2001 : année de tous les changements. Embauché par l’association « Musique de nuit Diffusion » Souleymane continue ses ateliers d’écriture. Il écrit la chanson originale de deux films : « Le souffle » et « Les visiteurs aux USA ».
Son style évolue peu à peu. L’important : jongler avec les mots. Ses références : Brassens et Cabrel. Il choisit de « dire » ses textes sur fonds musical. C’est la poésie urbaine, appelée aussi « Slam ». La musique est composée par DJ Wamba, les Nubians…

Sa notoriété grandit. En avril 2003, il assure la première partie du spectacle de Richard Bohringer. Souleymane a d’autres projets pour l’avenir : festivals, CD aux USA.

Mais pas question d’abandonner la cité. Les textes rédigés par ses « élèves » constituent une part importante de sa tournée « l’automne des bloc-notes » prévue en 2004. Il prépare aussi le carnaval de Bordeaux (mars 2004) en collaboration avec Musique de nuit Diffusion et ses ateliers d’écriture.

« L’impact de Talents des Cités va m’aider à rencontrer un maximum de jeunes ayant le même parcours que moi. Je voudrais créer une dynamique autour de l’énergie positive qui se dégage dans les quartiers. »

*Langue parlée par les Peuls, peuple d’Afrique occidentale

pointillés

retour