les lauréats

Palmarès national

catégorie Création

catégorie Emergence

Palmarès régional

catégorie Création

catégorie Emergence

je recherche un lauréat

Bouton inscription en ligne - prochaine édition à partir du 2 janvier

Pour contacter les lauréats :

joindre l'équipe organisatrice (BGE)

du concours au 01 43 20 54 87

nous contacter

Lien "Je suis candidat"Lien "Je suis partenaire"Lien "Je suis journaliste"Lien "J'accompagne un créateur"

LAUREAT REGIONAL
TALENTS DES CITES 2003

image du mot "création" dans une police manuscrite"

CHEZ SISSI (Entreprise individuelle)

Créateur(s) : Georgette DANGOUMAU-GLINY

Projet suivi par l'Adie

Région Alsace | MULHOUSE

Emplois créés : 1

Activité |

 

Le projet

 

Originaire du sud du Cameroun, Georgette arrive en France à l’âge de 10 ans. Aujourd’hui, installée à Mulhouse, elle élève seule ses deux filles. Elle porte en elle un rêve : travailler en alliant ses deux passions, la vente et la cuisine. Elle le réalise en créant « Chez Sissi : la cabane Bambou », restaurant spécialisé dans la cuisine exotique.

Georgette entre dans le monde du travail par la petite porte. Vendeuse, elle exerce quelques années sans grande conviction ; ses journées de travail sont trop longues pour cette jeune maman qui peine à joindre les deux bouts.

Elle se réoriente vers la restauration. La cuisine, c’est une affaire de famille. Avec un père boulanger, cuisinier émérite, Georgette a de qui tenir. « Mon père m’a transmis sa passion, me délivrant les secrets de ses recettes. La cuisine traditionnelle camerounaise a toujours occupé une place de choix dans notre famille. » Son CAP en poche, elle sera commis de cuisine dans l’une des plus grandes brasseries de Lorraine, agent de collectivités dans un lycée professionnel, dans une maison de retraite. Son dernier contrat de travail n’est pas renouvelé.

Georgette dresse un bilan: ce métier lui plaît, mais elle y consacre trop de temps, au détriment de ses filles. Seule la création d’entreprise pourrait lui permettre d’aménager son temps et de vivre de sa passion. « J’avais le désir de faire découvrir la cuisine tropicale au plus grand nombre. Je me suis imaginée dans mon restaurant, composant ma carte de spécialités camerounaises. Je pensais que ces expériences précédentes me seraient précieuses pour me lancer dans une telle aventure».

Du statut de Rmiste, elle passe à celui de chef d’entreprise. « J’espère que mon parcours servira d’exemple aux Rmistes qui veulent s’en sortir » précise Georgette.

Son restaurant de 22 couverts est implanté dans le quartier Vauban. C’est le royaume du poisson et du poulet braisé, du N’dole et de la Pépé Soupe, une cuisine qui fait déjà des émules.

Georgette envisage de développer son activité par la communication, et de créer un emploi de serveur d’ici quelques mois. « Je veux faire partie des battantes, de celles qui n’ont pas eu de débuts faciles, mais qui se sont réalisées. S’accrocher, faire preuve de ténacité, voilà ce qui m‘a permis d’y arriver ».

pointillés

retour