les lauréats

Palmarès national

catégorie Création

catégorie Emergence

Palmarès régional

catégorie Création

catégorie Emergence

je recherche un lauréat

Bouton inscription en ligne - prochaine édition à partir du 2 janvier

Pour contacter les lauréats :

joindre l'équipe organisatrice (BGE)

du concours au 01 43 20 54 87

nous contacter

Lien "Je suis candidat"Lien "Je suis partenaire"Lien "Je suis journaliste"Lien "J'accompagne un créateur"

LAUREAT REGIONAL
TALENTS DES CITES 2004

image du mot "émergence" dans une police manuscrite"
photo indisponible

MISTRAL TRANSPORT

Créateur(s) : Abdelhak CHEKKAF et Hassan OULD ATTOU

Parrainé par la Caisse des Dépôts

Projet suivi par le Pôle d’Economie Solidaire

Région Bourgogne | DIJON

Activité | transport de personnes et de marchandises entre le France et les pays du Maghreb

 

Le projet

 

Abdelhak et Hassan ont « depuis toujours l’idée de travailleur à leur compte. Et cela n’a pas toujours été possible, principalement pour des raisons financières ». L’étude du projet démarre en mai 2004 alors que Abdelhak se retrouve sans emploi. Ils décident de se lancer et prennent contact avec le pôle d’économie solidaire de Dijon qui les accompagne dans toutes les démarches de création (étude de faisabilité). La CCI de Dijon les conseille sur l’étude financière du projet.

L’idée est simple : offrir aux personnes originaires du Maghreb un moyen de transport plus adapté à leurs besoins et à leurs ressources et plus confortable aussi.
Ils réalisent une enquête auprès de personnes concernées qui révèlent que 82% des personnes interrogées partent 1 à 2 fois par an ; plutôt en voiture et bateau pour 26% d’entre eux ou en avion, 24%. Le budget transport s’élève à 250 € en moyenne pour la majorité d’entre eux.
L’activité transport de marchandises comportera deux volets : l’importation de produits du Maghreb vers la France et le transport des biens et marchandises des familles vers le Maghreb.
Ils estiment à environ 30 000 € leurs besoins en financements pour amorcer l’activité dont une grande partie serait financée par emprunt bancaire ou alternatif (banque et Adie). Ils concourent également pour le prix DEFi jeunes.
Leur entreprise sera implantée dans le quartier de Chenôve, dans la banlieue sud de Dijon. Un quartier de 16500 habitants… autant d’âmes à en croire Abdelhak « prêtes à défendre l’image de leur ville ».

Leurs attentes vis à vis de Talents des Cités sont multiples ! Un coup de pouce financier, une reconnaissance professionnelle et l’opportunité de « participer au changement de cette vision réductrice et caricaturale de la banlieue ».

pointillés

retour