Recherchez
un lauréat

LAURÉAT National | 2004

Catégorie Création

2004-rodolphe-tijjini-elag-tout-28-talents-des-cites-creation-1.jpg

ÉLAG'TOUT 28

Rodolphe TIJJINI

Parrainé par Sénat

  • Projet suivi par BGE, l'Adie et la CCI
  • Région Centre Val de Loire
  • Activité | Société d'élagage, abattage et diverses activités d'entretiens d'espaces verts

LE PROJET

Compagnon du devoir de 1988 à 1990, il passe son brevet de maîtrise d’architecture et apprend les métiers de maçonnerie et de taille de pierre. Passionné par les forêts et les arbres, Rodolphe Tijjini prend conscience lors de la tempête de 1999 que les métiers d’entretien des forêts sont en voie de disparition. Il commence à réfléchir à la création d’une entreprise : stage de gestion à la CCI, stage de monteur… sa société voit le jour 3 ans plus tard.

« Elag’Tout 28 » est spécialisée dans l’élagage, l’abattage, la taille de haies, le traitement phytosanitaire et la vente de bois. « Ce métier est un service de pointe, car sans très grosses machines, nous pouvons travailler sur des sites mêmes d’accès difficile ». Sa pratique de l’escalade et sa connaissance des différentes essences d’arbres sont autant d’atouts pour mener à bien son activité. Le matériel d’élagage est similaire à celui de l’alpinisme. « Nous protégeons et mettons en sécurité les arbres dangereux morts ou trop prêts des habitations. Nous débarrassons, fendons et brûlons tous déchets verts même les feuilles en période d’automne ».

Rodolphe vit dans le quartier des Bâtes à Dreux. Il est en contact avec la mairie et le Conseil Régional pour mettre en place deux projets dans les quartiers sensibles de Dreux notamment les Oriels. Le premier consistera à sensibiliser les jeunes à leur environnement (réhabilitation du quartier par ses habitants, plantation d’arbres dans les cités). Le second aura pour but de réinsérer par le travail forestier des personnes en milieu carcéral.

D’ici 2006, « Elag’Tout 28 » devrait recruter deux jeunes en situation précaire. « Moi aussi, j’étais Rmiste mais aujourd’hui, j’ai fait du chemin. Je souhaite donner un coup de pouce à ces jeunes ». Rodolphe souhaite partager son expérience, sa soif d’apprendre et sa rigueur professionnelle.