les lauréats

Palmarès national

catégorie Création

catégorie Emergence

Palmarès régional

catégorie Création

catégorie Emergence

je recherche un lauréat

Bouton inscription en ligne - prochaine édition à partir du 2 janvier

Pour contacter les lauréats :

joindre l'équipe organisatrice (BGE)

du concours au 01 43 20 54 87

nous contacter

Lien "Je suis candidat"Lien "Je suis partenaire"Lien "Je suis journaliste"Lien "J'accompagne un créateur"

LAUREAT REGIONAL
TALENTS DES CITES 2008

image du mot "émergence" dans une police manuscrite"
photo de URBAN AMBITION

URBAN AMBITION

Créateur(s) : Amélie TINTIN

Parrainé par la Caisse des Dépôts

Projet suivi par BGE Guadeloupe

Région Guadeloupe | POINTE-A-PITRE

Activité | Insertion professionnelle par la culture urbaine

 

Le projet

 

Amélie TINTIN, présidente depuis 7 ans de l’Association Gwa Label, dont l’objet est de promouvoir la culture urbaine, organise différentes manifestations, produit des émissions sur Radio Tambou et sur la chaîne Canal 10… Mais elle veut aussi aider les jeunes à s’informer, se former, se structurer dans les domaines musicaux, de la danse, de l’art visuel ou graphique, et les aider à se produire, exposer… D’où l’idée de créer l’association URBAN AMBITION qui permettra l’insertion professionnelle des jeunes Guadeloupéens dans le secteur culturel et associatif.
Elle-même artiste de musique urbaine, auteur/interprète de Hip Hop Kreyol, elle a suivi différentes formations musicales à Paris, après un Bac L, option arts plastiques. Actuellement bénéficiaire du RMI, active dans le bénévolat (Gwa Label, la Croix Rouge…), Amélie TINTIN est soutenue par les jeunes avec qui elle travaille déjà, par ses amis artistes, par le centre culturel Sonis. Elle est accompagnée par la Boutique de Gestion Pro Gestion Partner. Le lancement d’URBAN AMBITION est prévu en janvier 2009.
Le prix Talents des Cités permettra de « valoriser auprès des différents organismes d’Etat la culture urbaine encore trop mal perçue et tous les jeunes talents guadeloupéens, de faire comprendre le besoin d’encadrement – et non d’assistanat - nécessaire pour leur épanouissement ». Il sera « un tremplin » pour son projet.

pointillés

retour