les lauréats

Palmarès national

catégorie Création

catégorie Emergence

Palmarès régional

catégorie Création

catégorie Emergence

je recherche un lauréat

Bouton inscription en ligne - prochaine édition à partir du 2 janvier

Pour contacter les lauréats :

joindre l'équipe organisatrice (BGE)

du concours au 01 43 20 54 87

nous contacter

Lien "Je suis candidat"Lien "Je suis partenaire"Lien "Je suis journaliste"Lien "J'accompagne un créateur"

LAUREAT REGIONAL
TALENTS DES CITES 2003

image du mot "création" dans une police manuscrite"

RAGGA JAM INTERNATIONAL (EURL)

Créateur(s) : Laure COURTELLEMONT

Projet suivi par CCI Essonne

Région Paris-Ile-de-France | EVRY

Emplois créés : 1

Activité | Chorégraphie et initiation

WEB / WWW.RAGGAJAM.COM

 

Le projet

 

7 ans, Laure a déjà la musique et la danse dans la peau. Elle découvre le Ragga Jam dans les rues d’Evry et décide de l’imposer comme La nouvelle tendance du XXIe siècle. Alors, elle donne tout pour son métier et son projet. Elle codifie le Ragga Jam et dépose le brevet en 1996. Son but : étendre la notoriété de ces pas urbains et sensuels.

1996, une année charnière. Laure dépose le brevet du Ragga Jam, une danse de rue Afro-Jamaïcaine et Afro-Antillaise. Elle n’a qu’une chose en tête : que ce rythme novateur gagne les foules. Pour cela, les idées ne manquent pas. Elle crée des cours de danse dans les banlieues d’Essonne, forme des professeurs un peu partout en France, ils sont 25 à ce jour. Elle développe son projet en Europe et initie 10 professeurs au Portugal, 20 en Italie, 6 en Suisse. Laure souhaite également conquérir l’Espagne, la Belgique, l’Allemagne et les Pays-Bas.

En 2001, elle s’associe à Nike France et organise avec eux des évènements et des spectacles pour la promotion du Ragga Jam. Elle monte un spectacle au Théâtre de Paris en juin 2003, c’est un véritable succès. Le Ragga Jam séduit et gagne son public. Son ambassadrice explique avec plaisir que « tout le monde aime ce projet car il est novateur, gai, plein d’espoir ».

Le partenariat avec son sponsor lui a valu une reconnaissance et une légitimité certaine. Aujourd’hui, Laure compte dans ses cours 80 à 100 élèves. Le Ragga Jam plaît car c’est « une danse pleine de soleil, de chaleur. C’est un état d’esprit, une pédagogie. Chacun a sa place au sein du groupe, chacun se respecte. C’est une ambiance qu’on ne retrouve pas dans les autres cours. »
Ce succès ne fait qu’encourager Laure dans la poursuite de son projet. Sa prochaine mission : créer une troupe de danseuses Ragga Jam Nike. Après le recrutement des 20 meilleures danseuses de Ragga Jam, la troupe partira un an en tournée semer le tempo dans les banlieues françaises : « Ça fait 10 ans que je travaille avec acharnement. Aujourd’hui, je récolte enfin les fruits de mes efforts ».

« Créer une entreprise, c’est une mission, c’est terrible, mais il ne faut pas se décourager ». Laure remercie le prix Talents des Cités qui lui a permis, explique-t-elle, de lui ouvrir 10 000 portes : « Les organisateurs et animateurs du Concours sont des gens ouverts, dynamiques, ils m’ont aidée à me lancer ».

pointillés

retour